[Méta-modèle]

Le méta-modèle est un modèle de langage qui ne ferait appel à aucune approximation, sous-entendu ou interprétation. Autant dire un mode d’expression impossible à tenir au quotidien… Par commodité, pour aller plus vite, parce que certaines choses ont déjà été établies, nous faisons chaque jour un grand nombre de ce que nous pourrions appeler des « arrondis de langage ». Ce que l’on appelle des violations du méta modèle. Et ce sont elles qui vont nous intéresser.

Déjà parce qu’elles vont nous aider à mieux comprendre ce que c’est que cette étrange méta modèle qui n’existe pas…

On distingue quatre grands types de violations, chacun ayant des sous-types.

-Les présuppositions.

-Les généralisations.

-Les omissions.

-Les distorsions.

À ce stade, un exemple sera le bienvenu.

Dans notre système représentatif, les élus et aspirants élus doivent leur légitimité au fait qu’ils sont censés porter la parole de leurs administré-e-s. Vous avez donc forcément déjà entendu des phrases du type « M.le Président, les Français n’en peuvent plus ! », « Je connais bien les Français. » Ou encore « Que veulent-ils les Français ? Je vais vous le dire… » Dans chacun de ces exemples la proposition « les français » constitue une généralisation, une violation qui consiste à prendre le tout pour une partie. La personne qui parle ne connait certainement pas TOUS les Français et probablement certaines catégories plus que d’autres.

(Un autre exemple, une présupposition cette fois, vous est donnée à la fin de cet article.)

L’intérêt principal de connaître les types de violation du méta modèle est que ces violations sont les zones d’ombre d’un discours quel qu’il soit (y compris celui-ci ! 🙂 ) en se focalisant dessus on peut les interroger. Le questionnement adapté permettra d’aller à la pêche aux informations précises. Aller à la recherche de l’implicite caché derrière l’explicite qui, souvent, est conçu pour mettre tout le monde d’accord…Tout ce qui nous intéresse au plus haut point ici…. (Absolument TOUT ce qui nous intéresse ??? 😉

D’où la série d’articles qui suivent et qui auront [Méta-modèle] dans leurs titres…

Advertisements
Cet article a été publié dans Méta-modèle, Rhétorique et langue de bois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s