Ces « vieux » qui montent sur les barricades

Ils manifestent contre l’extension de la gare de Stuttgart, campent devant le siège de la Banque centrale européenne, protestent contre l’extension des grands aéroports allemands, s’opposent au passage de lignes à haute tension dans leur voisinage ou s’enchaînent aux voies ferrées pour empêcher les déchets nucléaires d’arriver à destination. Depuis quelques années, les Allemands n’hésitent plus à exprimer – spectaculairement et parfois violemment – leur opposition à des décisions publiques touchant leur environnement, au point qu’en 2011, le mot Wutbürger – citoyens en colère – a été élu « mot de l’année ».  Mais qui sont ces citoyens ? Pour en avoir le cœur net, le groupe pétrolier BP a financé une étude d’un institut de recherche allemand situé à Göttingen dont les conclusions ont été rendues publiques ce mercredi.

Vous pourrez lire les 5 constats les plus marquants de cette étude (fort criticable au demeurant mais néanmoins interessante…), sur le blog Allemagne du Monde.fr. Les résultats sont probablement extensibles à la France. L’image du vieux réac a fait long feu…

Publicités
Cet article a été publié dans Pétrole, Sondage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s