Nutella VS l’expérience du pare-brise?

En novembre 2012, une campagne de publicité de la société Ferrero pour la marque de pâte à tartiner Nutella débutait dans la presse. Une campagne sur les ingrédients qui aura coûté 4,3 millions d’euros, duré tranquillement 2 mois et touché potentiellement 21,2 millions de personnes. Pas de formule secrète, mais une mise au point plutôt subtile pour replacer visuellement dans nos esprits le gras et le sucre, en fin de liste des ingrédients, contre les critiques de la toile.

Ainsi commence ce très bon article de l’observatoire de la publicité (dont le site est à visiter régulièrement…) au sujet de la campagne de publicité Brutella. Une campagne qui me parait être une réponse à cette vidéo.

La vidéo se termine par « Le nutella c’est bon mais avec modération ». C’est un brin indulgent…

L’expression pour ce genre de cas est « dégueulicieux », le seul endroit où la chose est bonne étant la bouche. De la production au métabolisme, les autres étapes sont justes…un brin risquées… Hélas, nous pensons quand même souvent avec la bouche, j’ai l’impression…

Publicités
Cet article a été publié dans Alimentation, Health Branding/ Identi-Santé, Publicité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s