La pente glissante

Pente glissanteVoilà l’illustration d’une figure rhétorique très fréquemment utilisée, la pente glissante… Un évènement étant, par une chaine de conséquence, présenté comme en entrainant un autre. Tous les maillons étant bien évidement présentés comme logiques et objectifs…

Il fallait attaquer au Mali sinon les islamistes allaient envahir l’Afrique (Puis le Monde, c’est certain.)

Si le mariage pour tous est adopté, c’est la fin de notre société. (Comme pour le PACS d’ailleurs.)

Il faut approuver la Constitution Européenne, sinon l’Europe prendra 10 ans de retard. ( Signé moins de 3 ans après le Non au référendum…et sans consultation du peuple, qui fait pas assez ce qu’on lui demande parfois… Que voulez vous, les relations publiques, c’est de l’humain. ça marche pas tout le temps, monsieur le Président…)

Toute ressemblance avec des phrases dites ou entendues récemment ne serait que fortuite, n’est-ce pas?

Advertisements
Cet article a été publié dans Rhétorique et langue de bois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s