Massons la Terre pour qu’elle pète le feu…ou au moins du gaz.

Pris dans un entretien donné au Monde par Christophe de Margerie, PDG de Total.

Je suis fasciné par la manière dont le terme de « fracturation » a cristallisé les clivages. Aux Etats-Unis, on parle de « massaging » de la roche. C’est peut-être une idée ?

« On ne dit plus fracturation mais massaging ». On ne fracture plus, on fait un massage… Attention, langue de bois en cours de menuiserie…

Publicités
Cet article a été publié dans Anglicismes, Energie, Nominalisations-Non spécifique, Rhétorique et langue de bois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s