Oups, la prière de rue…

COMMUNIQUE DE PRESSE DE FREDERIQUE CALANDRA, MAIRE DU 20E ARRONDISSEMENT

A propos du centre IVG de Tenon et des manifestations du mouvement SOS tout-petits

Depuis quelques jours, une vidéo diffusée sur internet montre aux yeux du grand public, les agissements de l’association anti-avortement SOS tout-petits qui a pris l’habitude de se réunir régulièrement devant le centre IVG de l’hôpital Tenon pour protester contre la décision de sa réouverture. En effet, ce centre, couplé à une antenne du planning familial, avait été fermé en 2009, par une décision unilatérale de la direction de l’hôpital Tenon et sans consultation des élus.

Une forte mobilisation du mouvement associatif de défense des droits des femmes et de la municipalité du 20ème a abouti en avril 2011 à la réouverture de cette structure.

Je tiens à rappeler que j’ai écrit à de nombreuses reprises au Préfet de police de Paris, Michel Gaudin puis à son successeur Bernard Boucaut pour demander l’interdiction des rassemblements de cette association, qui non seulement constituent un trouble à l’ordre public mais surtout donnent lieu à des prières de rue. En vain, puisque la préfecture continue de les autoriser au nom du principe de la liberté d’expression.

Les habitants du 20ème arrondissement ne supportent plus cette situation qui dure depuis trop longtemps et me font part de leur indignation et de leur désir de retrouver un quartier Gambetta apaisé.

Je me permets de rappeler, partageant avec le Préfet de Police le respect de l’Etat de droit, que si la liberté d’expression est une liberté fondamentale, celle-ci n’est pas absolue. Dans notre République laïque, quelle que soit la religion, les appels à la prière dans la rue sont illégaux. J’ajoute que certains propos entendus dans la vidéo relèvent de l’homophobie, également condamnable par la loi. Une nouvelle fois, je lance un appel au Préfet de police pour interdire les rassemblements intolérables de SOS tout-petits qui menacent la tranquillité de l’ordre public.

Et oui droitiers, en interdisant la prière de rue en visant implicitement les musulmans, vous avez dégommés les catholiques. C’est étonnant comme, à ne pas croire qu’on est tous dans le même bateau, on se retrouve à jouer contre son camps. « Dieu te le rendra » ? Certainement… Quand on défend la liberté d’expression, il faut la défendre pour tout le monde… Où alors c’est une liberté conditionnelle. Plus vraiment de la liberté.

https://i1.wp.com/cache1.bigcartel.com/product_images/48151001/arabes.jpg

Ce tampon mal élevé est en vente ici par l’artisan tampographe Sardon.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Gouvernants, Religion. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s