Réflexion sur la publicité

Je partage ici une réflexion de Jean-Paul Galibert sur la publicité.

Son texte commence ainsi :

 Dans une pub, tout est idéal. C’est le règne absolu du positif : en dehors du problème à résoudre, tout est toujours parfait. Donc rien n’est plus violent que la publicité, parce que, d’une part, vous sentez bien que vous n’avez aucune place dans ce monde parfait, que vous êtes aussi incapable d’y accéder que d’y survivre, alors que, d’autre part, ce même monde vous est présenté comme le monde de l’existence véritable. Le paradis existe : elle vous le montre, mais en vous faisant bien comprendre que vous n’irez jamais. Lorsque la pub vous a bien plongé dans ce désespoir, elle dispense sa bonne nouvelle, car vous avez par miracle une dernière chance : il suffit justement d’acheter le produit qu’elle vous propose.

Je suggère la lecture du texte entier.

A vous de vous faire un avis…

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Publicité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s