Qui veut vous faire manger des OGM?

Récemment, une initiative aux USA, essaie de rendre obligatoire étiquetage des produits contenant des OGM. Une coalition ayant pour but l’abandon de cette initiative s’est créée et elle vient de récupérer 25 millions de dollars de dons de la part d’entreprises. Cela permet de voir enfin qui veut vous faire manger des OGM. La plupart de ces entreprises sont des multinationales qui font du commerce en France également et il y a fort à parier qu’elles font du lobbying de ce côté-ci aussi de l’Atlantique. Pour certaines on s’y attendait, pour d’autres, c’est plus surprenant.

Voici, à partir de ce site, la traduction de la liste des entreprises qui font du lobbying pour bloquer l’étiquetage des OGM:

•Monsanto: 4.208.000 $

Monsanto est le leader mondial des semences, responsable des pesticides dangereux comme le DDT et l’agent Orange. La société fait actuellement pression pour l’approbation d’une nouvelle variété de maïs qui résiste au 2,4-D, l’un des deux défoliants de la famille de l’agent orange. (L’autre pesticide de cette famille…)

• DuPont: 4.025.200 dollars

DuPont, firme qui fait essentiellement dans la chimie, gagne 19 millions de dollars chaque année à partir des ventes liées à ses semences génétiquement modifiées, les pesticides et les produits chimiques de transformation des aliments.• Bayer CropScience: 1.618.400 $• Dow Agrosciences: 1.184.800 $• BASF: 1.642.300 $
Leader mondial de l’industrie chimique, BASF a récemment abandonné ses tentatives de commercialisation de cultures d’OGM en Europe, où les OGM sont rejeté de l’alimentation, en grande partie grâce aux consommateurs. BASF a déménagé son usine de la division science de l’Allemagne à Raleigh, en Caroline du Nord. Là, la société travaille avec Monsanto pour développer un maïs résistant à la sécheresse et une souche de blé génétiquement modifié.

• Syngenta: 821.300 $

• Conseil de l’information en biotechnologie: $ 375,000 et l’Organisation des Industries des Biotechnologies: 250,000 $
Les deux là sont des groupes qui représentent DuPont, Monsanto, Dow, et d’autres sociétés qui fabriquent les pesticides et les semences génétiquement modifiées destinées à les supporter.

• Grocery Manufacturers Association: $ 375,000
Il s’agit d’un groupe professionnel représentant les fabricants d’emballages alimentaires . Ce groupe a exercé des pressions pour mettre à bas un amendement à la sécurité alimentaire et la Loi sur la modernisation en 2011 qui aurait interdit aux USA, la substance chimique hormonoperturbantes bisphénol A, dans les aliments en conserve.

Maintenant, les entreprises alimentaires…Ironiquement, beaucoup de ces mêmes sociétés ont acheté des marques bio dans les dernières décennies, alors, qu’en parallèle, elles maintiennent les clients dans l’ignorance de la composition de leurs produits « classiques ». Cela doit  sonner comme un avertissement : Tous les « bio » ne se valent pas.

• Pepsico: 1.716.300 $
Le vendeur du Pepsi Cola, entre autres…

• Nestlé: 1.169.400 $
Possède « Tribu Méditerranéenne Foods », qui a une ligne de  houmous certifiés biologiques, mais s’il n’y avait que ça….

• Coca-Cola: 1.164.400 $
Possède Odwalla, qui fabrique une ligne de smoothies et jus certifiés biologiques, mais s’il n’y avait que ça….

• ConAgra Foods: 1.076.700 $

• Kellogg: 632.500 $
Possède Morningstar Farms, burgers végétariens, et Kashi, sa marque de céréale et graine, a récemment été prise en flagrant délit d’utilisation d’ingrédients OGM dans des produits annoncés comme «naturels»; Kashi fait des céréales certifiées biologiques et Kellogg travaille même à faire étiqueter  tous les produits Kashi de la mention « Vérifié sans OGM » alors même qu’il tente de démolir ce même étiquetage.

• General Mills: 519,401.17 $
Propriétaire de Cascadian Farms et Muir Glen, marques bio. En France, c’est Géant Vert, Old El Paso, Haagen-Dazs, ou les céréales pour petit-déjeuner Jordan’s.

• Hershey: 395.100 $

• J.M. Smucker:  388,000$
Vend deux types de beurre d’arachide certifié biologiques.

• Hormel Foods: 374.300 $

• Ocean Spray: 301,553.21 $
En France, c’est une boisson aux cranberry.

• Dean Foods: 253.950 $
Même si elle ne dépense pas autant que d’autres entreprises pour contrer le projet de loi, Dean Foods possède les deux plus grandes entreprises laitières bio des USA, Horizon Organic et Alta Dena.

• Cargill: 202,229.36 $
En France, Cargill produit pour l’industrie : des intrants agricoles, des sous produit de poulet, du chocolat. Difficile de le cerner avec exactitude.

Un certain nombre d’autres grandes entreprises alimentaires ont fait des dons plus modestes, y compris Del Monte, Sara Lee, Sunny Delight (Boisson sucrée aux arômes de fruits), Lacs Land O ‘, et les épices McCormick (Marques existant en l’état dans les rayons français d’épices de supermarché).
N’hésitez pas à leur faire savoir ce que vous en pensez et, puisque ce sont des entreprises  qui croient plus aux lois du marchés qu’à la démocratie, évitez simplement d’acheter leurs produits et faites circuler cette information sur vos réseaux. Si vous avez du mal à faire le tri dans votre panier, on ne peux que vous encourager à aller dans des magasins qui auront fait un pré-tri en amont. Satoriz le fait, les Biocoop aussi, les magasin locaux aussi. Puisque ces gens comptent sur l’adaptation de nos libres comportements pour leur indiquer ce qu’ils doivent faire, sachons être libres de se passer d’eux.

Publicités
Cet article a été publié dans Alimentation, Consommation, Marques, Publicité, Santé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s