Le jeu des quarante douze milles différences.

Lorsque vous vous trouvez en possession de sacs en plastique d’une certaine chaine de supermarchés, ça ne vous sauté pas au yeux tout de suite mais… Voici un petit jeu… Saurez vous découvrir les différence entre ces véhicules appartenant à Intermarché et leur représentation sur les sac de ladite enseigne?

Tout d’abord le bateau de pêche (Ci dessous, un bateau de Scapêche, la flotte d’Intermarché.) :

C’est trop chou ce petit pêcheur avec sa petite cane et son seul hameçon pour 3 poissons de surface. Les vrais pêcheurs , eux, ramonent à donf le fond avec leurs gros filets, histoire de racler un max de poissons abyssaux.  Enfin, ceux qui restent. Une lotte est mature en 5 ans, un grenadier en 18. Si on les massacre annuellement, forcément, ça ne marche pas. Rappelez-vous que la mer est immense mais, dans l’ensemble, assez peu productive de poissons…

Ainsi donc, à l’opposé de sa propagande aux accents naîfs, fleurant bon l’innocence des jeu d’enfant, Intermarché pratique le chalutage profond. Voici comment en parle Greenpeace :

Le chalutage profond est un crime écologique : 100% des espèces profondes pêchées en Atlantique Nord-Est sont surexploitées. De plus, les filets labourent littéralement le fond des océans, et entraînent de nombreuses prises accessoires : des espèces capturées mais non visées, qui sont aussitôt rejetées à la mer, mortes ou mourantes.

La France est un des principaux pays pêcheurs en Europe, derrière l’Espagne. Sa flotte de chalutiers profonds se monte à 25 bateaux, dont 7 appartiennent à la Scapêche, la flotte d’Intermarché, responsable de 60% des prises françaises en pêche profonde.

Le transport en camion :

C’est vraiment trop mignon, cette petite manivelle qu’on peut remonter sur le côté. Ce qui est bien avec le camion à manivelle, c’est qu’il ne va pas loin, jamais, toujours il est local, parce que sinon, il marche p’us, il s’arrête tout seul. Couic. Fini. ça c’est écologique. D’ailleurs, il ne fait pas de fumée le gros vroum-vroum avec la popomme. Les vrais camions, eux, crament du gasoil, sur 8 pneus à la fois et sur des milliers de kilomètres…

Intermarché, tous unis contre le monde réel…

Publicités
Cet article a été publié dans Alimentation, Camions, Consommation, Image, Marques, Transports, Végé-t'as-tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s