La paille et la poutre.

C’est toujours plus facile à voir quand c’est chez les autres…

Voir cet article du Monde.fr qui commence ainsi :

Lundi 19 mars en Chine, « Ferrari » (« Falali » en mandarin) a fait une entrée remarquée dans le corpus des mots et expressions « harmonisés », c’est-à-dire soumis à la censure du régime communiste.

Alors certes, la  Chine censure sans aucune finesse et ne « laisse pas pourrir » comme le font les régimes européens, l’actualité en l’ensevelissant sous les fait divers (En ce moment, vous préférez 3 filles fauchées sur l’autoroute ou 4 militaires qui se font fait sulfater? ) mais, quand même, j’apprécierais grandement que nos media locaux fassent preuve du même sens critique que l’Etat français harmonise les diplomes européens, c’est à dire nous prépare à la concurrence des universités entre elles.

C’était si beau l’harmonie avant…

Publicités
Cet article a été publié dans Rhétorique et langue de bois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s