« Image HDR » produit de la « photographie computationnelle ».

L’ image à la « une » du Washington Post, le 13 janvier dernier, a fait grand bruit. Pas à cause de son sujet – un pont baigné dans un coucher de soleil théâtral. Mais parce que le quotidien a ouvertement utilisé une photographie HDR (high dynamic range).

Le principe ? On prend plusieurs images de la même scène en changeant l’exposition. Puis on les combine à l’aide d’un logiciel pour obtenir une image où chaque partie est correctement exposée. Cette technique permet d’éliminer ombres, surexpositions, contre-jours. Certains ont aussitôt crié à la manipulation. Mais les partisans du journal soulignent qu’aucun élément de la scène n’a été modifié. Et, surtout, ils rappellent qu’une image HDR où tous les détails sont éclairés n’est pas moins réaliste qu’une photo illuminée artificiellement à l’aide d’un flash…

Au-delà de la polémique, l’épisode met en évidence l’arrivée d’images d’un nouveau genre et l’émergence de la photographie dite « computationnelle » (de computer,ordinateur). Alexei Efros, professeur associé à l’université Carnegie Mellon de Pittsburgh, aux Etats-Unis, et chercheur en informatique, explique : « C’est un nouveau domaine de recherche et on cherche encore une définition. L’idée, c’est qu’en associant l’ordinateur à l’appareil photo numérique on peut trouver d’autres façons de capturer et de représenter le monde. Et même changer ce qui est capturé du monde. »

Ainsi commence cet article d’un blog du monde.fr. On n’y parle des changements technologiques et méthodologiques qui affectent actuellement la photographie. J’ai été interpellé par l’apparition de deux termes que je ne connaissais pas « photographie HDR (high dynamic range) » et « photographie computationnelle ». Sigle, anglicisme, oxymore, néologisme. 4 figures de la langue de bois en 2 expressions, c’est beaucoup… Alors je ferais plutôt partie de ceux qui crient à la manipulation…

Trouver le sigle et l’anglicisme dans « photographie HDR (high dynamic range) » est simple. Comprendre que ça n’aide pas à comprendre ce qui se cache derrière aussi…

« Photographie computationnelle », c’est un peu plus retord… Le néologisme d’abord. « computationnelle », dérivé de computer. Pourquoi ne pas dire « assisté par ordinateur » ? Sans doute parce que ça dirait beaucoup plus ce que c’est… : De la retouche. La création d’une oeuvre visuelle à partir d’un matériel photographique. Là où il y a tromperie c’est de présenter l’oeuvre qui sort de l’ordinateur comme étant une photo… Car dans « photographie », il y a l’idée de gravure (fidèle) du réel. Donc, oxymore : La « gravure de la lumière » n’est plus vraiment une gravure du réel (au sens lithographie, gravure dans le marbre, etc…) dès lors qu’elle peut être retouchée (« photographies numériques », c’était déjà un oxymore…). Au crayon papier, on ne grave pas, on esquisse.

L’argument disant que la photographie HDR n’est pas moins réaliste qu’une photo illuminée artificiellement par un flash ne me paraît pas recevable. Car, l’image qui sort du processus HDR n’existe à aucun moment de la journée. A aucun moment de la journée je n’obtiendrais une photo sans aucune ombre. Il ne s’agit pas d’une capture d’une réalité arrangée. Il s’agit d’un arrangement de captures de la réalité. Et si je ne connais pas les modalités de cet arrangement, les logiciels, la signification de HDR, je peux parfaitement prendre l’image pour la réalité. Je sais et peux me servir d’un flash et je sais reconnaître une photo qui été prises avec un flash. Mais je doute qu’il y ait un effort pédagogique pour qu’on apprenne à reconnaître une photo HDR alors que la technologie en question n’est accessible qu’à un petit nombre de personnes.

Encore une fois, une minorité se met en possibilité de modifier la perception du réel d’une majorité sans que celle-ci ne puisse rendre compte. Alors oui, je fais parti de ceux qui pensent qu’il y a manipulation.

Publicités
Cet article a été publié dans Image, Informatiques, Oxymore, Rhétorique et langue de bois, Sigles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s