Figure rhétorique du jour

Prétérition (n.f.) : figure rhétorique consistant à attirer l’attention sur une chose tout en déclarant ne pas vouloir en parler.

Ex. : « Il y a ceux qui, à un moment, ont prononcé des discours – je n’aurai pas la cruauté de rappeler ceux de Nicolas Sarkozy – et il y a ceux qui vont s’engager dans une politique effectivement qui mettra la finance au service de l’économie. » (François Hollande, 1er février 2012).

« Je ne reprendrai pas la célèbre phrase de Michel Rocard dans laquelle je me retrouve : « La France ne peut accueillir toute la misère du monde ». Je dis simplement, c’est un constat lucide« . (Nicolas Sarkozy, 30 juillet 2010 )

« Laurence Ferrari, vous pouvez imaginer que les trois jours que je viens de passer n’ont pas été des jours très très faciles. Je ne suis pas là pour me plaindre. On m’avait dit que la politique était quelque chose de dur, je le savais, je le constate. (…) Excusez-moi, je suis ému  ! (…) Je pense à mon honneur, à ma famille, à mes enfants, à ma mère. Je ne voudrais pas faire de plaidoyer pro domo comme ça. Je pense à tout cela» (Frédéric Mitterrand, 8 Octobre 2009).

« Je ne commenterai pas cette décision de justice, je ne le fais jamais. [Mais] j’ai ressenti une certaine tristesse parce que j’ai été pendant cinq ans ministre de Jacques Chirac, je pense que ça a été un très grand président pour la France et c’est vrai qu’à l’annonce de cette décision de justice, j’ai eu de la peine pour lui, j’ai pensé à lui » (Jean-François Copé, 15 décembre 2011).

Publicités
Cet article a été publié dans Rhétorique et langue de bois. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s