Quiche aux vers et sandwich au taon…

Nous allons bientôt manger des insectes. Je sais, l’idée vous débecte.

C’est obligé, on n’a pas le choix, si on veut tous avoir nos protéines, il va falloir s’y faire.

En sucette, en chocolat, en quiche, grillé, frits ou en gélatine, nous mangerons des vers.

Hé oui vous comprenez, ma bonne dame…
Nous vous le disons la mort dans l’âme…
La protéine de poisson est en voie d’extinction,
la protéine de mammifères est chère,
la protéine de reptile est inutile,
la protéine humaine est malsaine.
Pour éviter la faiblesse, l’anémie, le typhus et le choléra des molaires,
qu’allons nous donc pouvoir dévorer de l’entrée au dessert ???
Mais des insectes pardi ! Les insectes sont nos amis !
(Il faut les aimer aussi.)
C’est obligé, on n’a pas le choix, si on veut tous avoir nos protéines,
il va falloir s’y faire.
En sucette, en chocolat, en quiche, grillé, frits ou en gélatine,
nous mangerons des vers.
Ah, la ritournelle est bien rodée…
J’ai l’impression que c’est le nouveau marronnier.
 À ceci près qu’il n’a pas de date précise où on la sème,
voilà une idée qu’on nous ressort régulièrement quand même.
Tellement régulièrement que je trouve ça louche…
On ne va, donc, bientôt gober que des mouches ???
N’y a-t-il pas derrière tout ça une manipulation,
qui servirait quelques vilaines intentions ?
Non, les insectes sont notre salut ! Un jour, ça sera marqué dessus !
C’est obligé, on n’a pas le choix, si on veut tous avoir nos protéines, il va falloir s’y faire.
En sucette, en chocolat, en quiche, grillé, frits ou en gélatine, nous mangerons des vers.
Bon moyen de faire peur à la ménagère
que de lui agiter, sous le nez la possibilité du vers.
Bon moyen qu’elle se disent « Profitons-en !
Mangeons de la bidoche pendant qu’il est encore temps ! »
Alors que pour réduire, de CO2, nos émissions,
laisser vivre les ténébrions,
et se reproduire les poissons,
les veaux, vaches, et cochons
qu’il y a bien un simple et efficace moyen…
Je vous le dis en un mot : Végétarien…
Je ne mangerai ni papillon, ni luciole ! Je les préfère très beaux en vol !
C’est obligé, on n’a pas le choix, si on veut tous avoir une planète,
il va falloir s’y faire.
En beignets, au wok chinois, tous doux en mousse, en cassolette,
nous mangerons des légumes…verts.
 
(J’ai beau être mignon comme une coccinelle, je n’en suis pas encore à manger des pucerons.)

Voici l’article qui m’a inspiré ce haut le coeur rimé. La possibilité du végétarisme y est abordée mais ne semble pas être une option explorable… « Nous devons manger moins de viande ou trouver une alternative » dit un des chercheurs. Fin de l’évocation de la réduction de la part carnée… Et de continuer « La question à se poser devrait vraiment être : pourquoi ne pas manger d’insectes ? »  Vraiment??? « Quite à « changer les mentalités occidentales » pourquoi ne pas le faire en direction d’un option saine qui ne fait de mal à aucun être vivant muni d’une système nerveux..? » me parait une question beaucoup plus à-propos et à peine moins difficile que de convertir tout le monde au vers de farine…. En cette période de carnaval, ce serait d’ailleurs peut-être une question à poser…

Publicités
Cet article a été publié dans Alimentation, Consommation, Végé-t'as-tout. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s