Bon à savoir au sujet des agences de notation…

Je vais vulgariser un article d’un blog tenu par George Ugueux, qui vise à démystifier la finance.

Georges Ugueux, PDG d’une mini banque d’affaires internationale a New York, nous explique le but initial des agences de notations : Evaluer les obligations des entreprises et des banques. Il s’agissait donc de donner aux investisseurs un aperçu synthétique du risque qu’il y avait à investir dans tel ou tel représentant du secteur privé. Les agences de notations sont donc, initialement, un genre de sous-traitants qui évitent aux banques de faire elles-même leurs analyses financières des entreprises. Analyses complexes et très onéreuses…

Mais Moody’s a voulu étendre ses prérogatives au secteur public et à donc commencer à faire pression pour y arriver.

Initialement, les états étaient plutôt frileux (On les comprend…)

Pour faire passer la choses, les agence de notation ont fait savoir que d’accord ou pas d’accord, les états seraient notés et que la coopération assurait sans doute des note « plus justes » aux états bien avisés… (« Tu comprends, nous, on vient pour ta sécurité…Faudra pas venir te plaindre si ton échoppe elle brûle pendant la nuit, si tu vois ce que je veux dire… Alors tu la payes l’assurance que te propose gentiment Monsieur Corleone…?)

Est venu s’ajouter à cela le lobbying, encore plus pragmatique des banques. (« Sans notation, le taux d’intérêt de vos emprunts sera plus élevé mon bon monsieur… ») qui, coup de force magistral, à même abouti au financement par les états, des agences de notation. Leur donnant ainsi une image d’impartialité.

Georges Ugueux conclut qu’il faudrait peut-être que les états arrêtent de tailler le gourdin qu’ils semblent ensuite utiliser sur leur propre tête et qu’ils le rendent à ceux qui le commanditent effectivement… Cela mettrait les choses un peu plus au clair… Et recadrerait la crédibilité que l’on peut accorder aux agences de notation et à leur « indépendance ».

Au passage, en 2007, ce sont ces même les agences de notations qui jugeaient « AAA », donc sans risques des obligations qui rassemblaient des crédits hypothécaires, notamment des subprimes… Leur permettant ainsi d’être commercialisées par des banques trop contentées de cette analyse qu’elles savaient fausses… Collusion? Non, non, les agences de notation sont financées par les états qu’on vous dit…

Publicités
Cet article a été publié dans Agence de notation., Argent, Banques, Gouvernants, Monde de la Finance. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s