Obsolescence programmée

Cette vidéo est d’intérêt publique. Et j’aimerais bien organiser un visionnage publique ou juste en groupe, d’un tel film…

Lorsque je l’ai vu, j’ai filé sur Wikipedia pour en savoir plus. L’article était alors quasiment vide et j’en ai profité pour étoffer un peu… Mais cela voulait dire que peu de personnes s’y intéressaient ou étaient en possibilité de le remplir. Quelques mois plus tard, l’article est maintenant beaucoup beaucoup plus charnu. C’est une bonne nouvelle.

Cette vidéo montre que ce qu’un grand nombre de personnes imagine empiriquement est vrai. Et que, pire, c’est voulu, organisé et réalisé.

Tout pourrait durer plus longtemps, être réparable. Mais ça ferait acheter moins. Alors on conçoit des objets prévus pour se briser.

Bienvenue dans le monde de l’obsolescence programmée.

En thérapie et coaching, il arrive que l’on fasse un travail sur « la mission », le rôle que l’on se donne. Car des problème surviennent lorsque la vie de la personne n’est pas en adéquation avec le rôle, le sens qu’elle y donne. Il m’arrive fréquemment de travailler avec cet outil dans les situations de changements professionnels.

Car la mission indique les valeurs que l’on est prêt à défendre. Ce que l’on cherche à faire profondément.

La plupart des entreprises, lorsqu’elles sont créées, le sont par des passionné-e-s. Des personnes qui mettent sur pied un projet qui répond, autant que possible à leurs valeurs.

Je ne suis encore jamais tombé sur une personne dont la mission de vie contiendrait « Amasser de l’argent… ». Peut-être parce que l’argent est une conséquence de la réalisation de la mission et un moyen. Rarement en tout cas une fin en soi. On peut questionner la personne sur l’argent. « Pourquoi tu veux gagner de l’argent? ça va te permettre de faire quoi? », elle trouvera assez facilement une réponse (qui dénotera sans doute une valeur) Et, à l’inverse, il est beaucoup plus difficile de répondre sur ce que permet le bonheur, la sécurité, l’amour ou l’entraide. (A part « Se sentir bien », qui indique, qu’on est arrivé au bout du questionnement)

L’obsolescence programmée me semble la conséquence de l’érection de l’argent au rang de valeur de l’entreprise. Et particulièrement du passage de cette « valeur » devant toutes les autres. Notamment lorsque la boîte est reprise ou rachetée par une personne en seule vue de faire des bénéfices.

Mais l’obsolescence programmée n’est pas la seule conséquence car penser l’argent comme une valeur -principale qui plus est- est l’erreur fondamentale du capitalisme ( qui consiste essentiellement à faire fructifier le capital si je ne m’abuse, c’est à dire, plus trivialement à amasser les sous.). Et d’autres conséquences du passage de « l’Argent » devant « la Nature », « la Santé » ou encore « l’Amour » sont facilement imaginables, voire visibles au quotidien.

Pas de vis qui se schinte dans un meuble (2 fois cette semaine), bouchon-tétine « refermable » d’une bouteille d’eau qui casse à la jointure, rendant la bouteille inutilisable comme gourde, à très court terme (La ville d’Evian est elle responsable? C’était pas ma bouteille mais quand même… 1 fois cette semaine), pinces à linge en plastique qui se cassent ( car – oh, c’est balot!- l’eau et le soleil sont les 2 seules choses qui attaquent le plastique…)…

L’obsolescence programmée nous scandalisera sans doute plus que d’autres conséquences du capitalisme car elle nous touche directement, tous, toutes, tout le temps. Et s’en rendre compte soudainement, choque. Après ce documentaire, voir les objets du quotidien se briser juste parce qu’on s’en sert normalement produit une énergie de révolte. Une question reste alors : Que feront nous de cette énergie..?

Publicités
Cet article a été publié dans Argent, Consommation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s