Sainte Publicité, je t’en pris, change le monde!

« Il ne faut pas se foutre du monde : ce n’est pas la pub qui est la cause de l’aliénation des femmes… j’aime la pub », annonçait récemment Elizabeth Badinter, présidente du conseil de surveillance de Publicis.

Les firmes de relations publiques nous disent bien volontiers qu’elles ont un rôle positif dans l’évolution de la société. Droits humains, écologie, estime de soi, elles feraient avancer les choses… Mais si elles le font, c’est surtout pour repousser des limites, peu importe lesquelles, histoire de marquer les esprits. Et ce n’est pas toujours pour faire avancer la joie, le bonheur et la paix dans le monde. Loin de là.

J’en veux pour preuve ce spot de publicité israelien.

4 jeunes gens, joués par des vedettes locales de feuilleton vont en touriste en Iran, grossièrement déguisés en femme. Première pique. Les agents de sécurité Iraniens sont ils bêtes à ce point pour ne pas les remarquer? L’un d’eux mets de la crème solaire. Les autres le regardent interloqués :  » Quoi ?! Vous ne savez pas la quantité de radiations qu’il y a ici ? » Deuxième pique. Répandre l’idée que l’Iran développe un programme nucléaire. Ils tombent sur un agent infiltré du mossad, ils entament la discussion.

-Deux mois de planque, je m’ennuie, alors je regarde les épisodes [de votre feuilleton] sur ma tablette… je n’en rate pas un seul.

- Belle tablette… on vous paie bien au Mossad.

- Pas vraiment, je suis chez HOT, ma femme a pris un abonnement groupé [L'offre commerciale pour laquelle la pub est faite] et nous avons eu une tablette gratuite.

- Sérieux ?!

- Et on a aussi eu l’application VOD (vidéo à la demande) et tous les programmes gratuitement.

- Tiens, et c’est quoi cette application ?Joignant l’acte à la parole, le garçon appuie sur la tablette.

L’agent du Mossad se lève d’un bond en criant « wooo.. ». Une explosion apparaît à l’horizon. Le gaffeur regarde ses camarades, et dit en haussant les épaules :

- Ben quoi ? Ça fait juste une explosion de plus en Iran !

Or, si vous ne ne saviez pas encore, en janvier dernier, les autorités iraniennes ont accusé le Mossad et la CIA d’un attentat à la bombe qui a causé la mort d’un iranien rattaché au programme nucléaire. Depuis novembre 2011, deux explosions obscures ont aussi été rapportées en Iran: l’une dans un dépôt de munition proche de Téhéran et l’autre à Ispahan aux environs de la centrale nucléaire de Natanz.

Dans un climat aussi tendu, être le premier à banaliser la situation en plaisantant à son sujet rapporte gros en audience. Mais il me parait un brin irresponsable de le faire et de participer ainsi à la montée culturelle d’exaspération entre les 2 pays.

Car la publicité a fait réagir les députés iraniens, dont le conservateur Ali Moussavi (celui qui a failli remporter les précédentes élection et qui a la posture de modéré à côté de l’actuel dirigeant…), qui a déclaré « La société Samsung [allusion probable à la marque de la tablette] a insulté le peuple iranien dans le but de faire plaisir aux sionistes [Israéliens]. Ce manque de respect lui coûtera cher« . Peu après, le Parlement a, par ailleurs, affirmé qu’il examinera cette « publicité anti-iranienne » .

Quoi qu’elles disent, quand il s’agit de brosser dans le sens des plus bas instincts, elle sont bien là aussi et cela dévoile leur vrai dessein, pas du tout humaniste mais bien mercantile. Merci les relations publiques.

About these ads
Cette entrée a été publiée dans Armée, Marques, Publicité, Télévision. Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s